Les différents types d’investissements locatif

Quels sont les différents types d'investissement locatif ?

By Invisty

Après une longue réflexion vous décidez de passer le cap, de vous lancer, investir dans l’immobilier ! Pourtant, l’investissement locatif regorge d’opportunités très différentes, une véritable fourmilière qui peut vite vous dépasser.  Entre les investissements dans le neuf, dans l’ancien, les différents types de locations, que choisir ?

 

Heureusement, nous sommes là pour vous guider dans votre recherche en vous proposant une présentation de 4 différents types d’investissement locatif.

Le studio en location longue 

Le studio est l’un des biens les plus répandus. La plupart des studios comportent une surface entre 12 et 30 m2. Attention cependant, une petite surface ne signifie pas tout le temps petit prix. En effet, suivant la ville et l’emplacement, le prix des studios peuvent s’enflammer. Si on trouve des studios avec des tickets d’entrée bas (aux alentours de 50 000 euros) d’autres sont déjà très hauts (180 000 €).

  • Avantages

Les studios sont des biens très liquides, ils se vendent rapidement et ont une vacance locative plus basse que d’autres. Du fait de leurs petites surfaces, les studios requièrent également peu de travaux. De plus, la taxe foncière et les charges de copropriété seront moins élevées.

  • Inconvénients

Les studios demandent souvent un effort financier chaque mois pour couvrir une partie des charges.

Le studio en location saisonnière

Ce type d’investissement reprend tous les points annoncés au-dessus. Cependant, la location saisonnière veut que le locataire ne soit pas fixe : il s’agit souvent de touristes ou de professionnels en déplacement.

  • Avantages

Bien placé, ce bien peut-être extrêmement rentable et autofinancé, ce qui permet de ne pas avoir à débourser chaque mois.

  • Inconvénients

Attention à la réglementation : cette dernière n’arrête pas de changer aussi assurez-vous d’être à la page concernant ce type d’activité. De même concernant la réglementation des syndicats qui peuvent interdire ce genre de location.

Type d'investissement locatif

L’appartement en colocation

La location d’un appartement en colocation est une pratique de plus en plus répandue. Majoritairement, cela concerne des jeunes actifs comme des étudiants. Une option qui peut paraître effrayante pour certains investisseurs mais qui apporte plus d’avantages que d’inconvénients.

  • Avantages

La colocation permet de maximiser la rentabilité de votre appartement. En effet, au lieu de louer l’ensemble du logement à un prix global, vous louez votre bien à la chambre. Cela vous permet d’obtenir un revenu locatif plus élevé qu’avec un loyer commun. De plus, vous pouvez mutualiser les pièces et gagner de la place en proposant des chambres avec des petites surfaces mais des grandes pièces à vivre. Ce type de location a de grandes chances d’être autofinancé.

  • Inconvénients

Évidemment, aucun investissement n’est vide d’inconvénient et celui-ci ne fait pas exception. La colocation demande souvent plus de frais de location car les allées et venues sont plus nombreuses. Autre inconvénient, les locataires peuvent éventuellement entraîner des nuisances sonores et de la dégradation.

 

La maison de ville en colocation

Dérivé de la colocation en appartement… La colocation en maison de ville ! Cet investissement reprend les mêmes bases de la colocation en appartement avec quelques changements.

  • Avantages

Les maisons de ville possèdent la plupart du temps un étage ce qui permet de mieux différencier les pièces communes des pièces de nuits et permettent de maximiser l’espace. Vous êtes aussi l’unique propriétaire du bien : vous êtes donc seul à gérer la copropriété.

  • Inconvénients

Cela demande du temps, des connaissances et encore du temps. Gérer ce genre de location n’est pas de tout repos et la moindre erreur peut être fatale. Il existe cependant des solutions : des professionnels qui peuvent gérer cela à votre place.

L’immeuble de rapport en plusieurs lots

L’immeuble de rapport est le jackpot de l’investisseur. Ce type de bien est extrêmement recommandé car en plus de booster votre ego et de vous permettre de frimer en soirée, il est extrêmement avantageux.

  • Avantages

L’immeuble de rapport est une véritable aubaine. Il vous permet d’obtenir un bien où vous êtes maître de la copropriété et que vous avez la main sur l’immeuble en entier. Vous voulez effectuer des travaux ? Pas de souci ! Vous voulez créer plusieurs lots de studios ? Pas de problème, adieu les règlements de copropriétés longs et restrictifs. D’ailleurs, concernant les lots, vous pouvez obtenir des lots cadastrés si vous faîtes les démarches nécessaires. Cependant ces dernières sont contraignantes mais elles ont un énorme avantage : vous pouvez les revendre à la découpe afin de maximiser la plus-value lors de la revente de l’immeuble.

  • Inconvénients

Comme dit précédemment être l’unique responsable de la copropriété peut-être un avantage et un inconvénient que l’on retrouve aussi ici. En plus de la gestion locative, vous devenez le seul responsable des travaux, aussi il est important de bien anticiper les démarches, le prix, le suivi, etc.

 

Que retenir ? 

Un investissement ne se fait pas sur un coup de tête, réfléchissez bien à vos objectifs et posez-vous les bonnes questions avant d’investir. Recherchez-vous un investissement sûr avec une rentabilité basse ? Préférez-vous prendre plus de risques mais bénéficier d’une rentabilité élevée ? Apprenez tout sur cet article : quel investissement choisir