Comment investir avec 10 000€ ?

Comment investir dans l'immobilier avec 10 000€ ?

Lorsque l’on veut investir dans l’immobilier, les premières questions que l’on se pose sont bien sûr liées à son budget. Ai-je assez d’argent de côté ? Quelle est la procédure ? Comment savoir le budget total que le banquier peut me prêter ?

 

Alors, si vous souhaitez attribuer 10 000€ dans un projet immobilier, nous allons vous indiquer les possibilités qui se présentent à vous !

Que représente le budget total ?

Aujourd’hui, le marché bancaire vous demandera 10% d’apport pour réaliser un investissement locatif. Dans ces frais peuvent être compris différents points que le banquier ne veut pas financer, comme : le mobilier, les travaux, les frais de notaire ou encore les frais bancaires et de cautionnement…

 

Qui dit 10% d’apport, dit environ 100 000€ de budget total. Celui-ci est constitué de l’ensemble des frais d’acquisition :


  • Le prix d’achat, qui peut être négocié

  • Les frais de notaire, qui sont obligatoires

  • Le montant des travaux, nécessaire pour remettre au goût du jour le bien, le rendre attractif, et parfois même aux normes

  • Le montant d’ameublement et décoration, si vous êtes sur une stratégie de location meublée 

  • Les frais bancaires et de cautionnement obligatoires

  • Les frais de courtier, si vous faites appel à un courtier crédit pour mettre en concurrence les banques. Cela peut être intéressant si vous souhaitez trouver les meilleures conditions bancaires du marché (durée, taux d’intérêt…)

  • Les frais d’intermédiaire (agence immobilière, mandataire professionnel comme Invisty…)

En conséquence, ces 100 000€ de budget total, vous permettront de faire votre premier investissement locatif. La forme la plus appropriée dans ce cas, sera celle d’une petite surface ou d’un studio, dans un premier temps.

Comment s'y prendre ?

Une fois que vous avez conscience de tout cela, deux choix s’offrent à vous : le faire vous-même ou le déléguer. Cependant, qui dit petit budget, dit souvent premier investissement, ainsi nous vous conseillons de “montrer patte blanche” au banquier, et de ne pas prendre trop de risque. Ainsi, dirigez-vous vers un bien de bonne rentabilité, et non de rentabilité trop élevée. Visez la sécurité, et tournez-vous vers le plein centre-ville, les grandes métropoles, avec une forte proximité des transports en commun et des écoles.

Toutefois, cela vous laisse de grandes possibilités. Vous pourriez potentiellement être propriétaire d’un studio, ou faire de la division, en créant deux appartements. Cette éventualité reposera sur le prix d’achat du bien et le montant des travaux prévus à cet effet. Vous pouvez aussi choisir entre la location à long terme, classique, pour un étudiant par exemple, ou la location saisonnière, style Airbnb. De cette manière, la rentabilité et le cash flow ne seront pas les mêmes. Vous pourrez donc avoir un bon rendement locatif, et prétendre être en autofinancement complet, ou du moins très proche.

Apprendre avant, ça fait moins mal

Nous vous conseillons de commencer petit, dans le but de vous apprendre tout le processus d’acquisition et vous faire grandir sur de nombreux points comme :

  • L’administratif

  • La fiscalité

  • Les travaux

  • Toutes les choses qui peuvent être sensibles et changer du simple au triple votre rentabilité ou vos endettements.

Si vous n’avez pas de matelas financier devant vous la moindre erreur peut vous coûter cher à assumer.

Exemple : mauvaise estimation des travaux, charges de copropriétés à venir, restriction légale…

 

Ainsi, prouver à votre banquier votre bonne foi, votre engagement et vos connaissances sur ce projet, seront un jeu d’enfant. Aussi, la précision de vos analyses data prix d’achat et loyer potentiel, ne seront qu’un plus. En définitive, il pourra potentiellement vous promettre un prêt plus avantageux, ou de renouveler les investissements.

 

Nous vous conseillons de déléguer ces tâches à un professionnel immobilier. Celui-ci vous permettra d’apprendre, grâce à un suivi tout au long du projet, tout comme le ferait une formation.

Seulement, ici vous serez enfin passé à l’action… Ce qui fait une grande différence ! Vous serez propriétaire d’un bien, souvent autogéré, puisqu’il se pilote lui-même sur l’acquisition et la mise en location. 

En location saisonnière, un autofinancement est également possible, mais plus rare, permettant au loyer de recouvrir l’ensemble de la mensualité d’emprunt et des charges.

Pour conclure...

La question du budget lors d’un investissement locatif est toujours délicate, et peut être un vrai casse-tête. Nous vous recommandons vivement de déléguer cette tâche à des professionnels, et de faire un investissement locatif clé en main. Ces quelques indications, vous aideront surement à voir un peu plus clair dans votre projet, avec 10 000€ d’apport, pour définir la suite de votre stratégie d’investissement.

 

Mais rassurez-vous, le monde de la banque est très cyclique. Aujourd’hui nous vous demandons 10% d’apport, mais peut-être que dans 3 ou 6 mois on n’en demandera plus du tout, à l’instar des mois de janvier-février dernier. Ainsi vous pourrez envisager un projet différents, et faire encore plus avec moins…

 

 

Vous souhaitez investir ? 

Bénéficiez de conseils gratuits et sans engagement pour débuter votre projet dans le locatif. Remplissez notre questionnaire en 2 minutes et recevez une formation personnalisée.

Coraline RIGARD
Chargée de communication, Invisty

Vous aimerez aussi...

Gagnez jusqu'à 5 000 € avec l'offre de parrainage

Bien que lucrative, la location saisonnière peut vite devenir chronophage. C’est pourquoi nous vous présentons l’avantage de faire appel à une conciergerie?

La location saisonnière

Louer votre bien en saisonnier peut doubler votre rentabilité. Découvrez les clefs de cette réussite.

La technologie au service de l’immobilier

Comment la technologie a-t-elle influencé l’immobilier ? Zoom sur  "Meilleure Visite", l'entreprise qui révolutionne le digital dans l'immobilier.

Comment protéger son investissement locatif ?

Pour plus de tranquillité d’esprit, il existe des moyens de protéger définitivement son investissement.

Quel investissement locatif choisir ?

Découvrez le type d'investissement qui correspond à votre profil et à vos besoins.

Gagner de l’argent avec un moins-value !

Gagner de l’argent avec une moins-value, c’est possible avec l’investissement locatif.

L’investissement locatif selon Invisty

L’investissement locatif est un acte complexe. Invisty vous accompagne de A à Z dans vos démarches.

L’immobilier :
neuf VS ancien

Les avantages et inconvénients des deux secteurs.

L'achat d'une résidence principale VS l’investissement locatif

On vous dit tout sur les investissements les plus judicieux en matière d'immobilier

Vendre son investissement

La vie d’un investisseur est remplie de nombreuses expériences… Et parfois, il faut vendre.
Retrouvez nos nombreux conseils. 

Les avantages d'un service de conciergerie

Bien que lucrative, la location saisonnière peut vite devenir chronophage. C’est pourquoi nous vous présentons l’avantage de faire appel à une conciergerie?.

L’immeuble de rapport

L’investissement immobilier se divise en de nombreuses catégories. Découvrez ce qui rend l'immeuble de rapport si attractif pour les investisseurs.

Investir à distance ou à proximité ?

 Le choix d’un investissement locatif ne se fait pas sur un coup de tête et il faut se poser de nombreuses questions avant d’acheter. Dont celle-ci, nos experts y répondent.

Les différents types d’investissements locatifs

Entre les investissements dans le neuf, dans l’ancien et les différents types de locations, que choisir ?

Investir dans les résidences secondaires à Biarritz

Biarritz est une ville située au sud-ouest de la France. Elle dispose de nombreux atouts incitant les acquéreurs à s’y constituer une résidence secondaire.

Les travaux dans l’investissement locatif

Faut-il réaliser des travaux dans son bien et pourquoi ? Adoptez la bonne stratégie.

Comment réduire les risques de l’investissement locatif ?

Avant d'investir, il faut bien réfléchir et surtout adopter la bonne stratégie. Découvrez comment réduire les risques à 0.

13 règles de décence à respecter

Les règles de décence indispensables pour louer un logement : à connaître et à appliquer !